Départ à 18h ce dimanche pour une deuxième étape complexe vers Roscoff

Briefing Meteo de la 2eme etape de la Solitaire Urgo Le Figaro 2019 - Kinsale le 08/06/2019

Le départ de la deuxième étape de la Solitaire URGO le Figaro sera donné ce soir à 18h. Les conditions météorologiques n’étant pas favorables pour envoyer la flotte virer l’île de Man, la direction de course a préparé ce matin un nouveau parcours qui emmènera NF Habitat (actuellement 5ème) et ses concurrents le long de la côte sud anglaise.
Entretien avec Corentin Douguet, reposé et prêt à attaquer ce nouveau morceau de 535 milles, à quelques minutes de quitter le ponton…

Dans quel état d’esprit (et de corps) es-tu après cette courte pause à Kinsale ?
« Plutôt bon. J’ai pu faire trois vraies nuit, ce qui n’est pas le cas de tout le monde. Je suis aussi passé par la case ostéo et j’ai bien récupéré ! »

Hier vous partiez à l’île de Man, aujourd’hui aux Needles. Comment vis-tu ce changement ?
« Cela me va cela fait. C’est une décision saine. Personnellement je trouvais que c’était vraiment engagé d’aller dans le Canal saint Georges où le vent accélère beaucoup. C’est un endroit pas large, avec des bancs de sable, compliqué à naviguer. La même force ce vent dans le Golfe de Gascogne avec de l’eau à courir n’aurait pas posé de problème. Si on rajoute le fait que l’on attaque le problème avec des bateaux neufs, cela fait un cumul de facteurs défavorables. Ce sera intéressant d’avoir les relevés de vent de là haut a postériori car il va probablement y avoir beaucoup plus fort que ce qui était annoncé.
Le nouveau parcours fait tout de même 535 milles avec une arrivée prévue mercredi soir. Même si cela est moins impressionnant sur le papier, il va quand même y avoir du boulot, beaucoup de jeu, et énormément de coups à faire. Comme on a eu peu de temps pour  préparer cette option (ndlr : le parcours a été donné à 12h30 pour un départ à 18h), il va falloir s’adapter sur l’eau, être lucide et faire jouer nos compétences de navigateurs complets. Bref, tout le jeu de la Solitaire en fait ! »

Quelles conditions météo vous attendent ?
« Du portant pas trop fort pour démarrer puis du vent de nord plus soutenu en Manche, le long de la côte sud anglaise. Après on sait pas trop à quelle sauce on va être mangés sur la fin parce qu’il y a une petite dépression qui se déplace pas loin de la Manche. En fonction de là où elle se placera, les secteurs et les forces de vent ne seront pas les mêmes. Donc la stratégie ne sera pas la même pour aller de l’entrée du Solent à Portsal (pointe de Bretagne). Cela risque d’être tout aussi passionnant pour vous à suivre depuis la terre que l’étape précédente… »

Author: Corentin-admin

Leave a Comment