SOLITAIRE – « Une première étape vers Kinsale qui s’annonce longue et complexe »

Samedi 1er Juin, Nantes, ville de départ de la Solitaire Urgo Le Figaro 2019

Après une magnifique semaine passée à Nantes, choyé dans sa ville natale, entouré de ses partenaires, accompagné par une marraine exceptionnelle, Corentin Douguet a largué les amarres ce matin à 8h15 pour descendre la Loire et prendre le départ de la première étape de la Solitaire URGO le Figaro en baie de Pornichet à 16h25. Ce premier morceau de course conduira le skipper du Figaro 3 NF Habitat aux côtés des 46 autres concurrents vers Kinsale, en Irlande.
Une étape de 550 milles minutieusement préparée, que nous décrypte le marin nantais…

Corentin, avant de parler de cette navigation vers Kinsale, raconte nous ta journée d’hier, samedi !
J’ai passé beaucoup de temps sur la météo avant de vivre un moment important dans la vie d’un bateau : son baptême. Sans être superstitieux c’est toujours sympa de respecter les traditions maritimes et NF Habitat étant neuf il fallait le baptiser. La marraine, Johanna Rolland, Maire de Nantes et Présidente de Nantes Métropole, a brisé d’un coup sec la bouteille de champagne. C’était vraiment un beau moment ! J’ai apprécié, au milieu de la Loire, ses mots d’encouragement ainsi que ceux d’Antoine Desbarrières, directeur de Cerqual, qui m’accompagne avec NF Habitat depuis plusieurs années maintenant… Ces soutiens sont des moments précieux avant de partir en course, ils donnent de l’énergie.

Comment va se dérouler cette fameuse première étape entre Nantes et Kinsale ?
L’étape est dans sa globalité assez longue et complexe. Après la descente de Loire, le départ de Pornichet va être donné à 16h25 avec une bouée spectacle à enrouler à l’intérieur de la baie. Ensuite on partira vers le sud direction Port Bourgenay avant de remonter vers le Fastnet. Entre ces deux points de passage distants de 450 milles il n’y a pas de marque de parcours, ce qui laisse un terrain de jeu assez ouvert. Et il va probablement se passer pas mal de chose. Notamment avec des zones interdites – à commencer par le DST (ndlr : Dispositif de Séparation du Trafic) au milieu du parcours qui est assez grand (30 milles de large) – qui vont nous obliger à choisir de passer d’un côté ou de l’autre. Ces écarts latéraux pourraient en créer d’autres. Sans oublier que l’on va être servis en vent variable en force et en direction… Ça va nous demander pas mal de boulot cette étape !

Quelles sont les conditions prévues ?
Selon les modèles les forces de vent iront de 0 à 20 noeuds. L’arrivée est prévue jeudi plus ou moins tôt. On part donc pour quatre nuits en mer. Avec cette quatrième nuit il va falloir s’obliger à dormir un peu, si on veut pouvoir tenir avec lucidité jusqu’au bout… Deux heures par vingt-quatre heures, dès le début ce serait bien, mais je ne sais pas si on arrivera à faire autant. Sachant que la première nuit c’est toujours dur de trouver le sommeil avec la proximité des autres coureurs. Avec toutes les transitions au programme, il n’y aura pas beaucoup de moments pour se reposer et il ne faudra pas les rater ! A commencer par demain avec un passage de dorsale au large de l’île d’Yeu…

Tu te sens comment ?
Pas mal pour un départ ! Le bateau est bien prêt, j’ai réussi à me dégager du temps pour avoir les schémas météo en tête et j’ai bien dormi cette nuit. Ce qui n’est pas négligeable ! Ce qui est sympa c’est que l’on part dans des conditions maniables et intéressantes. Ça va faire une mise en jambe plus sympa que de partir au combat d’entrée de jeu…

Ils ont dit pendant le baptême :
Corentin Douguet : « Un baptême, ce n’est jamais anodin. Pour moi qui suis nantais, un baptême à Nantes pour le départ de cette 50ème Solitaire, cela a forcement une saveur particulière. Je remercie Madame Le Maire d’avoir accepté ce rôle important de marraine quand je l’ai sollicitée. »
Antoine Desbarrières : « C’est la troisième année que nous accompagnons Corentin. Avec NF Habitat nous sommes très attachés à la voile. Parmi nos valeurs, le respect, l’engagement, la loyauté, l’esprit d’équipe, la rigueur… sont autant de valeurs que nous partageons avec Corentin. »
Johanna Rolland, Maire de Nantes, Présidente de Nantes Métropole : « J’ai été touchée par la démarche de Corentin Douguet, qui m’a proposé de devenir la marraine de ce bateau. J’aime l’idée qu’on puisse ainsi voguer avec beaucoup de talent sur les mers et les océans et rester attaché à sa ville. »

——————————————————————————————

POUR SUIVRE LA COURSE DE CORENTIN ET NF HABITAT

• Minute après minute : la cartographie sur www.lasolitaire-urgo.com/cartographie

• toutes les actualités, images et vidéos sur le site d’Esprit Large : www.espritlarge.com

• un fil d’infos sur les réseaux sociaux #TeamNFHabitat
                                 Facebook page corentindouguet
                                 Twitter @corentindouguet

Author: Corentin-admin

Leave a Comment