A moins de deux mois du départ de la Transat AG2R !

Pierre-Bouras__BO_4952

Corentin Douguet et Christian Ponthieu partiront le 22 avril prochain de Concarneau direction Saint Barth sur la Transat AG2R La Mondiale à bord du Figaro NF Habitat.
L’équipage très complémentaire, entre figariste confirmé habitué des transats pour le premier et barreur émérite novice dans l’exercice du grand large pour le second, poursuit ses entraînements au Pôle Course au Large de Port la Forêt.
Au-delà des heures de navigation, l’équipe continue de se former et d’affiner les préparatifs techniques.

Rencontre avec Corentin Douguet pour faire le point…

A moins de deux mois du départ de la Transat AG2R vous en êtes où ?
Nous avons déjà fait trois stages en double au Pôle Finistere Course au Large, qui se sont bien passés, dont une grand navigation de nuit avec des températures qui n’auront rien à voir avec celles que nous aurons sur la transat. Mais l’exercice était très intéressant.
En gros, on en est à la moitié de notre préparation, à peine, car il nous reste trois autres stages et la Solo Concarneau que nous courrons en double. Cette course de 300 milles sera vraiment l’exercice de calage début avril.
Désormais les principaux choix techniques ont été faits. Mais il reste comme d’habitude une foule de petits détails – dont beaucoup pourront faire la différence – à régler pour la préparation du bateau. Pour cela, l’équipe sera renforcée avant la transat par Donatien Carme, préparateur de légende avec qui j’ai déjà beaucoup collaboré et obtenu des résultats probants.

Qu’est ce que ces Stages à Port La Forêt vous ont apporté ?
De pouvoir naviguer face aux têtes de série. Et de pouvoir mesurer à chaque fois ce qui fonctionne et doit être amélioré. Christian continue à prendre ses marques sur le bateau car il le connait moins bien que moi. Mais il apprend vite ! Et il est de plus en plus à l’aise sur les détails comme l’utilisation du pilote ou les manœuvres.

On peut dire que vous rentrez dans la dernière ligne droite ? Quel est le programme ? Quels seront les points à travailler spécifiquement à terre comme en mer ?
On a déjà fait des formations météo spécifique AG2R mais on va travailler encore et encore le sujet. J’ai suivi de près la Transquadra (entre Lorient et la Martinique), dont les vainqueurs étaient « mes élèves » ces dernières années. Cela m’a fait une bonne révision des fondamentaux de la Transat en météo.
On continue également de faire le listing de tout le matériel de sécurité et de réparation. Parce que sur 20 jours de mer, dans des conditions qui peuvent être musclées il faudra être autonome et efficace en cas de problème technique.
L’autre gros volet est l’avitaillement. Nous avons eu récemment une formation nutrition qui nous aidera à préciser le contenu des aliments à embarquer. Sur une transat il faut réussir à faire le bon dosage entre ce qui est indispensable d’un point de vue nutritionnel et garder une part de plaisir, tout en respectant un devis de poids…
L’arrivée d’un nouveau partenaire complémentaire, la maison Meneau – qui sera notre fournisseur officiel en boissons bio pour toute la transat – sera un vrai plus pour y arriver !

image © Pierre Bouras

Author: Corentin-admin

Leave a Comment