Les joies du temps compensé

On en parle régulièrement, il devient en fin de course l’élément traqué, évoluant d’heure en heure, le verdict final. Mais qui est-il ? Et surtout à quoi correspond-il ? Comment le connaître sans avoir de logiciel ad hoc ? Petite explication simplifiée qui vous décomplexera définitivement…
Pour chaque bateau il y a un coefficient. Ce chiffre a été déterminé par un savant calcul, à la formule secrète -en fonction de la taille, caractéristique, spécificité, surface de voile… du dit bateau. Bref, chacun a son chiffre au départ de la course. Le temps de course de chaque bateau sera multiplié par son coefficient. 1/1000, c’est 3,6s par heure de course. Donc si deux bateaux font une course pendant une heure, que l’un a un coef de 1.000 et l’autre 1.001, celui qui a un coef de 1.001 devra arriver plus de 3,6 s avant l’autre pour gagner.
Tout cela est très précis, mais rapporté à l’échelle d’une transat cela se traduit en minutes et en heures et est nettement plus palpable. Sur la deuxième étape de la Transaquadra, il y aura à peu près 14 jours de mer en tout. Sur 14 jours, 1 millième d’écart équivaut à 20 minutes d’écart (3,6 (s) x 24 (h) x 14 (j) = 20 min). C’est un ordre de grandeur qu’il faudra repréciser en fin de course, mais cela aide à avoir une vision plus éclairée dans un premier temps ! Sur 14 jours de course, quand on a 1/1000 d’écart de rating, il faut donc mettre 20 minutes de plus ou de moins que son concurrent. Quand on en a 2, 40 minutes, ect…
Intéressons-nous sur cette deuxième étape à nos chouchous du moment sur le JPK 10.10 Ogic, de coefficient 1,003 (actuellement 11è en temps réel).
Atlantic Loisirs (le n°200) a un coef de 0,995, soit 8/1000 de moins qu’Ogic. Pour le battre Ogic doit arriver 8×20 min avant, soit 2h40 plus tôt.
En revanche Vli Magellimo (le n°225, actuellement 6ème en temps réel) a un coef de 1,023, soit 20/1000 de plus (c’est un bateau plus grand).
Ogic peut le battre sur cette étape si il arrive moins de 400 minutes plus tard, soit 6h40. Si Ogic continue à naviguer à 8,5 nœuds de moyenne, et sachant qu’il reste à peu près 900 milles à parcourir, il lui resterait 4,5 jours de navigation, soit 108 h. Avec 50 milles de retard sur Vli Magellimo, soit à ce rythme 6h, il serait classé avant lui…
Pour des soirées de calculs acharnés, les coefficients de tous les bateaux sont disponibles ici : http://transquadra.com/concurrents.php?type=d&dep=f
Pour les plus grand férus de problème, et afin de réaliser le calcul final, il faudra cumuler le temps des deux étapes.
Plus que quelques jours avant le verdict final ! Et il va y avoir du match, parce que jusque là Ogic tient la cadence des gros. Dans l’état actuel des choses, la victoire finale se jouerait entre Ogic, Atlantic Loisirs, Agence Directe et Vli Magellimo. Mais il reste encore des milles à parcourir…