LES CHIFFRES DE LA RENTREE

douguet corentin

Depuis le 25 janvier, deux stages en double se sont enchainés à Port la Forêt. Corentin en a profité pour embarquer à bord de Sofinther-Un Maillot pour la Vie des équipiers de renom : Christian Ponthieu, Jérémie Beyou et Simon Troel. L’occasion de vérifier que le chantier d’hiver a été redoutablement efficace, qu’il reste quelques détails techniques à régler et que l’on peut refaire ses gammes indéfiniment en apprenant des choses à chaque fois.


Ce qui donne, en chiffres, pour ces 2 dernières semaines :
6 jours de stage,
6 heures de (dé)briefing,
quelques heures devant l’ordinateur pour préparer la navigation et affiner les données météo,
1 journée de prise de vue,
3 heures de semi rigide pour regarder les voiles de l’extérieur,
1 séance de formation sur les règles de course,
2 séances de préparation physique avec Stéphane Eliot pour coach,
beaucoup de temps passé au téléphone,
1000 kilomètres parcourus (dont beaucoup en covoiturage et encore plus coincés dans les embouteillages liés aux manifestations),
20 heures de bricolage,
40 heures de navigation avec 20 copains figaristes pour naviguer à nos côtés et 3 équipiers,
10 voiles essayées,
8 courses – dont 4 victoires,
35 envois de spi,
63 virements et 37 empannages (sans compter ceux de l’échauffement),
soit 100 séances de matossage avec 80 kilos de matériel et voiles à déplacer à chaque fois d’un bord sur l’autre.
Nota : il y a eu autant de personnes qui ont vu la vidéo du premier surf de l’année de Sofinther-Un Maillot pour la Vie (ici ou là) que de kilos de matériel déplacé par Corentin en navigation ces deux dernières semaines.

Author: Yoann

Comments are closed.