Pour ne rien rater des actus de Esprit Large, inscrivez-vous à notre newsletter et restez informé des événements à venir !

Simon, vingt-quatrième : il en redemande !

Ca y est. Les skippers de la Solitaire URGO le Figaro sont arrivés à Dieppe au terme d’une quatrième et longuissime étape qui a clos l’édition 2017.
Cette remontée de Concarneau à Dieppe a encore constitué une étape à rallonge. Entre une absence de vent pendant près de 36 heures au départ qui a laissé aux marins tout le temps d’admirer la côte bretonne, et une traversée de la manche de nuit au largue serré sous spi à toute vitesse, ils ont une fois de plus dû jouer la carte de la polyvalence.
Arrivé 26ème de cette étape, ce qui le place en 24ème position au classement général, Simon Troel – sur NF Habitat – est heureux de ce qu’il a encore pu apprendre et engranger comme expérience.

Insatisfait de son résultat, au bord de l’endormissement, il se déclare pourtant prêt à repartir… l’année prochaine ! Echanges avec un skipper au bout de l’épuisement…

En savoir +

Fin de la Solitaire : demain !


Depuis hier la flotte a enfin été libérée des démons de la pétole. Simon glisse sous spi sur NF Habitat vers la dernière marque le long des côtes sud anglaises, Owers, qu’il atteindra ce soir vers 18/19h. Il est ce matin 27ème. Le vent va se renforcer dans l’après-midi jusqu’à 20/25 noeuds. Cela va être rapide, tonique, physique.
En savoir +

500 milles pour finir en beauté !

Après trois jours de halte, les skippers sont prêts à repartir de Concarneau pour 500 milles de course, à destination de Dieppe. Ce sera le dernier et non le moins conséquent des tronçons de cette Solitaire Urgo le Figaro.

Certes ce grand week-end sans navigation a permis aux marins de récupérer, mais, bien entendu, pas complètement. Le précédent enchainement des deuxième et troisième étapes a pas mal secoué les organismes. Il faudra que les sportifs composent avec leur énergie, leur volonté, leur capacité à croire que beaucoup de choses peuvent encore se jouer sur cette dernière étape pour continuer à aller au bout d’eux-mêmes… et parfois au-delà !

Sur NF Habitat, Simon Troel compte bien sur cette manche pour confirmer ce que les précédentes étapes ont permis d’apercevoir : sa capacité à jouer aux avants poste, ou celle de revenir dans la meute en approche de la ligne…

En savoir +

NF Habitat, quinzième à Concarneau !

Après 21h38 de course, et une bataille finale acharnée, Simon Troel et NF Habitat prennent la quinzième place de la troisième étape de la Solitaire URGO le Figaro. Simon continue de progresser dans ses résultats. Il se fixe comme objectif d’accrocher un top dix à Dieppe pour la dernière étape qui partira lundi de Concarneau.
Echange avec Simon avant quelques heures de sieste salvatrice…

En savoir +

Simon Troel : content d’avoir été dans le coup !

Simon est arrivé la nuit dernière 19ème de la deuxième étape de la Solitaire Urgo le Figaro entre Gijon et Concarneau à bord de NF Habitat. Un chiffre qui ne révèle pas la course qu ‘il a réalisé en étant dans le top ten du début à quelques heures de l’arrivée…
Une arrivée qui s’est faite dans des petits airs aléatoires : tombé dans un trou de vent, il a perdu quelques places sur une toute fin de course frustrante.
Pour autant Simon est très content d’avoir tenu la cadence des meilleurs tout du long. Il a enfin réussi à (se) prouver qu’il était capable de le faire… et compte bien le montrer en termes de résultat sur les deux étapes à venir.
Il a très peu de temps pour se reposer car le départ de la troisième étape, qui sera une grande boucle entre Concarneau et Concarneau sera donné demain midi. Une petite étape de 24h où Simon, tentera de confirmer sa belle étape.

Entretien avec un skipper heureux, fatigué, ayant dépassé sa frustration pour se concentrer déjà sur l’étape d’après.

En savoir +